Les carnets de voyages font partie de ma pratique régulière, au sens large, les feuilles étant libres ou reliées entre elles.
Le carnet induit un arrêt dans l'espace et ralentit le cours du temps. Dessiner, peindre, écrire permettent d'intégrer les détails, de les comprendre, de les analyser. Cela contribue aussi  à me représenter la vie d'une époque révolue, à nourrir mon imaginaire et penser à mes futurs projets.
Ce processus fixe l'instant présent dans ma mémoire, donne la sensation d'apprécier, de goûter un moment ou une découverte dans toute leur plénitude.

Le carnet de croquis m'est d'une aide précieuse pendant la visite de certains lieux. Je me souviens des tombes des rois et des reines à Luxor dans lesquelles j'ai pu passer des heures debout, à dessiner. Les gardiens étaient si contents de me voir dessiner leurs trésors qu'ils me laissaient autant que je le désirais. Ce sont mes limites physiques qui sonnaient le glas de mes dessins.

Anne Pantillon

Carnets de voyages

Voyages en Egypte et au Mexique

Summits
Summit, 32 x 25cm, 2018

Aquarelle et graphite sur papier Rives

Summit, 32 x 25cm, 2019
Summit, 32 x 25cm, 2019
Summit, 32.5 x 50cm, 2018
Summit, 32.5 x 50cm, 2018
Summit, 32.5 x 50cm, 2016
Summit, 32.5 x 50cm, 2016
Summit, 32.5 x 50cm, 2016
Summit, 32.5 x 50cm, 2016
Summit, 32 x 25cm, 2019
Summit, 32 x 25cm, 2018
Summit, 32 x 25cm, 2018
Summit, 25 x 25cm, 2018
Summit, 25 x 25cm, 2018
Summit, 25 x 25cm, 2018